ACCUEIL

     
 
 
  • Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire de la droite et du centre
     
      http://pcd92.fr/?p=765
  • 3e conférence 'Repères' PCD92 - Le sort des Chrétiens des Balkans et d'Orient, enjeu majeur de géopolitique
     
      http://pcd92.fr/?p=717

BIENVENUE SUR LE BLOG DE LA DELEGATION DES HAUTS-DE-SEINE DU PARTI CHRETIEN-DEMOCRATE !

_________

Le PARTI CHRETIEN-DEMOCRATE des Hauts-de-Seine vous souhaite de très bonnes fêtes de Noël

creche 2015

_________

Message de Jean-Frédéric POISSON, président du PCD, député des Yvelines, candidat à la primaire de la droite et du centre pour l’élection présidentielle de 2017

photo titre Le Réveil

Chers amis,

Créons ensemble les conditions du réveil dont la France a tant besoin !

Vous avez tenté de faire entendre votre voix, vous avez défilé dans les rues, vous vous êtes exprimés dans les urnes.

Ces signaux n’ont pas été pris en compte. Vous ne vous sentez ni entendus, ni compris. Votre inquiétude est immense : notre pays est-il encore gouverné ? La droite saura-t-elle, le moment venu proposer un projet solide ? Vous craignez que la reconduction des mêmes discours émanant des mêmes personnes ne conduise aux mêmes impasses !

Le temps de la présentation du projet viendra bientôt.

Je le veux enraciné dans les valeurs traditionnelles de la droite française, capable de répondre aux enjeux d’aujourd’hui.

Je porte une vision ambitieuse pour la France, respectueuse de ses traditions et de son Histoire.

Je veux faire en sorte que les familles, les entreprises, les territoires retrouvent les libertés qu’ils ont perdues.

Réapproprions-nous le patriotisme et réveillons la France !

C’est pourquoi, je vous demande de me soutenir et prendre votre part à la reconstruction de la France :

en apportant votre soutien financier à hauteur d’un don de minimum de 50€(soit un effort réel de 17€ après impôt), ou beaucoup plus pour nous permettre de mener la campagne.

Votre don est fiscalement déductible à hauteur de 66% et il est plafonné à 7 500euros par personne physique.

Vous nous soutenez ? cliquez ici.

Merci de votre soutien et de votre générosité !

Jean-Frédéric POISSON
Président du PCD
Député des Yvelines
Candidat à la primaire de la droite et du centre

octobre 2015

-

§ § § § §

-

Jean-Frédéric POISSON, président du Parti Chrétien-Démocrate, député des Yvelines, s’adresse à tous les amis du PCD

Chers amis,
Ce printemps 2015 est à nouveau marqué par la lâcheté et l’incompétence du Gouvernement.

Affaire des Mistral, réforme inutile et idéologique du collège, légalisation implicite de la GPA, drame des migrants en Méditerranée, euthanasie, inaction face à la persécution desChrétiens d’Orient…Cette politique désastreuse et irresponsable doit nous amener à agir.

Pour faire entendre votre voix et favoriser une alternance ferme et crédible en 2017, le PCD a besoin de votre soutien ! Le PCD est le seul parti présent à l’Assemblée Nationale ne recevant aucune subvention publique.

Par votre don, vous nous permettrez concrètement :

- d’assurer le fonctionnement quotidien du PCD (fournitures, salaires, charges sociales…)
- d’engager des candidats PCD aux élections régionales de 2015 (coût 25 000 euros)
- de concrétiser mon projet de candidature à la primaire de la droite en 2016 (coût estimé 30 000euros X 30 mois)

Votre don est fiscalement déductible à hauteur de 66% et il est plafonné à 7 500euros par personne physique.

Je compte sur vous ! Dès aujourd’hui, donnez !

Jean-Frédéric Poisson
Président du Parti Chrétien-Démocrate
Député des Yvelines
mai 2015

-

§ § § § §

-

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris que Frédéric DELAITRE nous avait quittés, en ce 3 février.

Fred-D-RIP

Plus qu’un compagnon de route dans nos combats politiques, c’est un véritable et sincère ami que nous avons perdu aujourd’hui. Toutes nos pensées vont à Anne-Gaëlle, son épouse, à ses enfants, à ses parents et à toute sa famille.

Frédéric avait très activement participé à la re-création de la délégation départementale du PCD92, en octobre 2012. Il avait été le challenger de notre président, Jean-Frédéric Poisson, lors de l’éclection pour la présidence du PCD, en novembre 2013. Et depuis mars 2014, Frédéric était maire-adjoint de Boulogne-Billancourt.

Nous garderons de lui le souvenir d’un ami toujours souriant et accueillant, dont émanait une véritable joie de vivre, et une constante foi en l’avenir, qui s’est battu jusqu’au bout contre la maladie.

A Dieu, Fred ! Tu es avec Lui, Il t’a ouvert les bras. Et merci, merci, merci pour tout ce que tu nous as donné. Repose en paix, l’ami !

févier 2015

-

§ § § § §

-

QUAND LA COURSE A LA CONSOMMATION SACRIFIE LE DEVOIR DE MEMOIRE

11 nov (1)11 nov (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 11 novembre 1918, l’armistice de Rethondes mettait fin à quatre années de tueries, quatre années pendant lesquelles des millions d’hommes étaient morts au combat, quatre années pendant lesquelles l’Europe s’était, de nouveau, entredéchirée.

Qui se soucie, aujourd’hui, des cérémonies du 11 novembre ? Qui veut, encore, se souvenir des poilus morts au combat il y a un siècle pour défendre la France ? Combien d’enfants de 6e ou de 5e savent aujourd’hui pourquoi ils n’ont pas classe le 11 novembre ? Verdun, Ypres, Vimy, le Chemin des dames, la Somme, la Marne, l’Yser, autant de noms de rues dans nos villes dont si peu de nos compatriotes savent aujourd’hui à quoi ils font référence.

Mais au-delà, ou peut-être, en plus, de l’oubli de l’Histoire de la France savamment orchestré par certains courants de pensée très influents auprès des ministres de l’Education Nationale successifs de ces quarante dernières années, un nouveau péril menace la Mémoire Collective Nationale.

Le 11 novembre 2014, de grandes enseignes de distribution obligent leurs salariés à travailler, et attirent nombre de clients.

Les 11 novembre du XXIe siècle sont en passe de devenir des jours comme les autres. Même le devoir de mémoire passe aux oubliettes de l’ultraconsumérisme.

Vendre, consommer, vendre, consommer, encore et encore, et toujours plus… Plus rien n’a d’importance aux yeux du « capital-socialisme », pourvu que le « bon peuple » soit occupé à consommer ! Pendant qu’il consomme, il ne pense ni à réfléchir ni à s’insurger face au désastre économique du gouvernement « capital-socialiste » de Messieurs Valls et Macron.

En favorisant ainsi l’oubli du passé au bénéfice de la consommation, en envoyant ainsi le devoir de mémoire aux oubliettes de l’Histoire au profit de l’ultraconsumérisme, le gouvernement et les grandes enseignes de distribution encouragent tous ceux qui trouvent un intérêt à nier la réalité du passé.

Lorsque le 11 novembre sera redevenu un jour comme les autres, lorsque le 8 mai sera redevenu un jour comme les autres, alors aucune mémoire ne pourra plus empêcher que l’horreur ne se reproduise.

NON, LA MEMOIRE NE S’ACHETE PAS, ELLE SE TRANSMET !!

novembre 2014

-

§ § § § §

-

affiche

FACE A UN GOUVERNEMENT DE COMBAT,

ADHEREZ ET FAITES ADHERER AU PCD !

Chers amis,

Nous aimons notre pays, la France qui puise ses racines autant en 496 qu’en 1789, la France des terroirs et celle des villes, la France terre d’excellence et terre de culture, pays ouvert au monde et qui est pleinement lui-même quand il sait reconnaître, aimer et assumer ses racines chrétiennes.

Et la France ne va pas bien.

Ce n’est pas tomber dans le pessimisme mortifère que de regarder en face la réalité. Ce pays n’a pas confiance en lui-même, alors même qu’il recèle des trésors d’inventivité, de créativité, de solidarité qui ne demandent qu’à s’exercer. Mais pour cela, il faut qu’un cap clair soit tracé, que l’initiative individuelle soit encouragée, que les piliers qui ont construit notre « vivre ensemble » soient valorisés. C’est aujourd’hui tout le contraire. Toutes les craintes que nous avions lors de l’élection de François Hollande ont été hélas non seulement confirmées mais même très largement dépassées :

- Un cap économique au mieux fluctuant, des échecs sur 100% des sujets et notamment l’emploi et les déficits, une parole décrédibilisée, une croissance au point mort, des impôts qui écrasent les classes moyennes.

- Un acharnement sidérant dans la mise en place d’une idéologie dont les fondamentaux sont en opposition frontale avec la défense de la vie telle que le PCD la défend. Après le Mariage Pour Tous, l’ABC de l’Egalité, la refonte de la Loi Leonetti en marche, PMA et GPA en embuscade, un prêt à penser d’une gauche dite morale qui s’est écroulée dans les affaires Cahuzac et Thevenoud, la coupe est pleine et le recentrage économique en cours ne va qu’inciter davantage à donner des gages à ceux qui prônent une société toujours plus libertaire.

- Une volonté délibérée « d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel  » dans le cadre des projets de Loi pour l’école.

- Une évidente remise en cause de la famille dans son concept même et dans ses ressources.

Ne nous trompons pas, sous son dehors « normal » et irrésolu, ce gouvernement est un gouvernement de combat qui mois après mois veut, sous couvert du service du dieu « égalité », bouleverser notre société.

Ne nous laissons pas faire ! Ne tombons pas dans la caricature du « tous pourris » car c’est bien par l’engagement politique et citoyen que l’on peut faire bouger les choses et contribuer à construire une société à laquelle nous aspirons. Le Parti Chrétien Démocrate n’a jamais dévié de ses convictions, elles sont connues, assumées depuis des années, plongeant ses racines dans la doctrine sociale de l’Eglise. Plus le PCD sera fort, plus il sera entendu y compris à droite et au centre. C’est donc un appel pressant à adhérer que je vous lance. Chaque adhésion a du sens et aujourd’hui, c’est plus nécessaire que jamais. Une adhésion donne de la voix au PCD et cette voix-là est irremplaçable dans notre paysage politique et dans la recomposition de la droite et du centre.

Plus le PCD aura de soutiens, plus il sera entendu, plus nos idées trouverons leur place. Et nous aurons ainsi pris notre part, modeste mais concrète, à la marche de notre pays.

Jean Christophe Pierson – Délégué départemental

octobre 2013

___________________________________________

LE PCD DANS LES HAUTS-DE-SEINE

 

FONDE PAR CHRISTINE BOUTIN ET PRESIDE PAR JEAN-FREDERIC POISSON, LE PCD S’APPUIE SUR 6 PILLIERS FONDAMENTAUX :

  • Le respect de la dignité de toute personne humaine, de sa conception à sa mort naturelle, avec la préoccupation du plus faible.
  • Promouvoir l’initiative et la liberté personnelle.
  • Favoriser l’exercice effectif de la solidarité et soutenir la famille.
  • Maintenir l’ordre public et assurer la sécurité des personnes.
  • Sauvegarder l’identité de la France et favoriser son rayonnement en Europe et dans le monde.
  • L’engagement en faveur d’un développement durable au service des personnes.

Dans le contexte des élections Présidentielles et Législatives qui ont conduit la Gauche à détenir tous les rouages du pouvoir public en France, il y a urgence à affirmer nos valeurs et à défendre plus que jamais nos convictions. Le projet de mariage et adoption pour les couples de même sexe remet en cause fondamentalement notre modèle de société. L’enfant deviendra-t-il un objet de désir plutôt qu’un sujet à respecter en tant que tel ? Transformera-t-on la réalité biologique pour satisfaire une idéologie libertaire ? C’est en réalité le statut de l’homme qui est en jeu derrière ces projets. Et au-delà se profile déjà la remise en cause de la Loi Leonetti sur la fin de vie et l’arrivée plus ou moins masquée de l’euthanasie. Oui vraiment il y a urgence à être clair sur les valeurs que nous voulons transmettre à nos enfants et sur la société que nous voulons construire.

______________

13 ELUS DU PCD DANS 10 COMMUNES DES HAUTS-DE-SEINE

Le PCD des Hauts-de-Seine avait déjà présenté 5 candidats dans différentes circonscriptions aux élections Législatives de 2012 pour faire entendre une voix différente dans le paysage politique. En mars 2014, ce sont 13 élus du PCD qui sont entrés dans les conseils municipaux du département, contre 1 seul lors de la mandature précédente.

Mais il faut se faire entendre au-delà des élections et c’est le rôle de la Délégation des Hauts-de-Seine, auprès des élus, auprès des citoyens. Ce blog vous informera de nos actions, il a aussi vocation à être un lien entre les adhérents et les sympathisants du PCD dans notre département, un outil et une voix !

______________

Et en guise de conclusion, un texte du Pape François à méditer :

« S’impliquer en politique est une obligation pour un chrétien. Nous chrétiens, nous ne pouvons pas jouer à Pilate, nous laver les mains. Nous ne pouvons pas. Nous devons nous mêler de la politique. Car la politique est l’une des formes les plus hautes de la charité. Parce qu’elle cherche le bien commun. Les laïcs chrétiens doivent travailler en politique. Vous me direz « mais ce n’est pas facile… »… mais ce n’est pas facile non plus d’être prêtre. Il n’y a pas de choses faciles dans la vie, elle n’est pas facile. « La politique est pourrie » ; mais je pose la question : elle est pourrie parce que les chrétiens ne s’en sont pas mêlés avec l’esprit évangélique. Je pose la question. Il est facile de dire : « c’est la faute de ceci »… mais moi, qu’est-ce que je fais ? C’est un devoir. Travailler pour le bien commun est un devoir du chrétien ; et souvent le chemin pour y travailler est la politique. Il y a d’autres voies, professeur par exemple est une autre voie, mais l’activité politique pour le bien commun est l’une des routes. Est-ce que cela est clair ? »